Inspiration

INSPIRATION / Land art, quand l’artiste rencontre la nature | Land art, when the artist meets nature

artsfon.com-84465

Véritable tendance de l’art contemporain, le land art investit la nature pour y faire son terrain de jeu. Les artistes utilisent ce qui s’y trouve et exposent leurs œuvres aux éléments et à l’érosion naturelle. Loin de vouloir être éternel, le land art s’inscrit dans la logique de l’instant présent. Les œuvres sont éphémères. Bien souvent, le seul souvenir préservé que l’on en a est une photo ou une vidéo.

Ce mouvement naquit dans les années 1960, dans l’Ouest américain. Les paysages désertiques du pays ont inspiré les premiers artistes allant même jusqu’à des œuvres plus importantes nécessitant des équipements de construction et visibles seulement depuis un avion.

Ce nouvel art a émergé en contestation des œuvres de chevalet, destinées seulement à orner les musées. Le land art représente réellement une volonté d’investir la nature et de travailler en son cœur, il ne s’agit plus seulement de la représenter.

Des artistes comme Andy Goldsworthy ou Nils Udo  travaillent directement dans la nature et immortalisent leurs créations par la photo. Il s’agit non plus d’une simple création mais d’une véritable expérience immersive. Il n’y a plus aucune limite de toile ou de peinture, l’espace est immense et tous les matériaux sont sur place.

En subjuguant la nature, les artistes s’abandonnent aux caprices de cette dernière, et renoncent à la contrôler. L’artiste créer, la nature achève l’œuvre. Ce processus de restitution de l’art à la nature permet de faire ressortir le caractère d’un environnement et de rappeler l’importance de le préserver.

Alors si vos enfants font des montagnes de cailloux et des traits dans le sable, non ce n’est pas du land art. Mais gardez espoir ! A l’image de Van Gogh ou Gauguin, célèbres à titre posthume, le succès peut toujours arriver.

A true trend in contemporary art, land art invests nature to make it its playground. Artists use what is there and expose their work to the elements and natural erosion. Far from wanting to be eternal, land art is part of the logic of the present moment. Works of art are ephemeral. Often, the only preserved memory is a photo or video.

This movement was born in the 1960s in the American West. The desert landscapes of the country inspired the first artists going even to more important works requiring construction equipment and visible only from an airplane.

This new art has emerged in contestation of easel works, intended only to adorn museums. Land art really represents a will to invest nature and to work in its heart, it is no longer just a question of representing it.

Artists like Andy Goldsworthy or Nils Udo work directly in nature and immortalize their creations through photography. It is no longer a simple creation but a real immersive experience. There is no more limit of canvas or painting, the space is immense and all the materials are on the spot.

By creating in nature, artists abandon themselves to the whims of the latter, and renounce to control it. The artist create, nature completes the work. This process of restoring art to nature brings out the character of an environment and the importance of preserving it.

So if your children make mountains of stones and lines in the sand, no it’s not land art. But keep your hopes up. Like Van Gogh or Gauguin, famous posthumously, success can always happen.

 

  • 8487487c590afdff90e7f08e0bb19527

    Andy Goldsworthy

  • Andy-Goldsworthy-08

    Andy Goldsworthy

  • land-art-Andy-Goldsworthy-01

    Andy Goldsworthy

  • land-art-Andy-Goldsworthy-03

    Andy Goldsworthy

  • Le-Land-Art-magique-de-Andy-Goldsworthy-03

    Andy Goldsworthy

  • Les-oeuvres-de-Land-Art-magiques-de-Andy-Goldsworthy-1

    Andy Goldsworthy

  • nilsudo2

    Nils Udo

  • nilsudo3

    Nils Udo

  • okk

    Nils Udo