Rencontre avec Benoît Saint Amand, d’apprenti à chef d’entreprise à succès et meilleur ouvrier de france

Fleuriste depuis plus de 25 ans, Benoît Saint-Amand est à la fois chef d’entreprise et formateur. La consécration arrive en 2015 lorsqu’il devient Meilleur Ouvrier de France en art floral. Il a à cœur de créer un univers floral intemporel dans lequel tout est possible, et nous l’explique dans cette interview.

Secondnatur : Bonjour Benoît, Pouvez-vous décrire en quelques phrases votre parcours et votre activité ?
Benoît Saint Amand : Je suis fleuriste depuis 24 ans maintenant. J’ai commencé un parcours classique de formation CAP et Brevet Professionnel.  À l’issu de ces examens, il n’y avait pas de formations supérieures à l’époque donc je me suis lancé dans les concours et cela s’est plus ou moins bien passé pour moi. Il y en a que j’ai raté, et d’autres qui m’ont vraiment motivé pour continuer. J’ai par exemple été finaliste de la Coupe de France.

S.F.: Quand avez-vous ouvert votre première boutique ?
B.S.A.: Je me suis installé en 2001 avec ma première boutique et en 2007 j’ai crée ma deuxième boutique. Je n’ai gardé que cette dernière qui compte aujourd’hui 6 employés.

S.F.: Qu’a changé votre titre de Meilleur Ouvrier de France obtenu en 2015 ?
B.S.A.: Dans ma façon de travailler, rien à vrai dire. En revanche c’est un titre très prestigieux et une très belle reconnaissance professionnelle. Donc cela permet de continuer à toujours aller de l’avant, se surpasser, et rechercher sans cesse l’excellence que ce titre requiert.
Cela a également eu un impact sur ma clientèle avec une augmentation des demandes en évènementiel, plus de demandes de la part de professionnels, on me demande de plus en plus de choses complètement différentes, c’est intéressant.

S.F.: Vous dispensez également des formations. Quand avez-vous commencé et qu’est-ce qui vous plaît dans cette activité ?
B.S.A.: J’ai commencé en 2001 en même temps que la création de ma première boutique. J’ai été repéré par la Fédération puis j’ai regagné le groupe de formateurs (j’étais d’ailleurs le plus jeune formateur Français).
Ce qui me plaît dans les formations c’est de pouvoir transmettre de la technique ainsi que mon savoir-faire, de le partager et le communiquer. J’essaie d’avoir la meilleure pédagogie possible et cela se passe plutôt bien, les gens sont très contents. J’ai beaucoup de demandes de formations.
Il y a aussi le fait que je sois fleuriste et que j’aie ma propre boutique. En effet, je pense que je suis encore dans la réalité commerciale. Et c’est aussi cela que recherchent les artisans fleuristes et salariés.
Je donne également quelques formations dans les écoles où là j’ai plutôt un public apprenti.

S.F.: Quelles sont selon vous les qualités indispensables d’un fleuriste professionnel?
B.S.A.: De la patience, du courage, de la motivation, et bien sûr de la créativité. Il est important de se tenir toujours informé des tendances, que ce soit dans les couleurs, les textures. Et d’être également un bon gérant bien sûr !

S.F.: Depuis quand connaissez-vous les fleurs et plantes stabilisées et à quelles occasions utilisez-vous ces végétaux ?
Je connais les fleurs et plantes stabilisées depuis quelques années mais pas très bien car on en voyait peu à l’époque. C’était un peu tabou, il n’y avait pas de grande communication autour des fleurs stabilisées. Et d’ailleurs, pas beaucoup de choix non plus, c’était assez limité…
Aujourd’hui on commence de plus en plus à voir de végétaux stabilisés. Le stabilisé est idéal pour préparer un évènement à l’avance, un bouquet de mariée, un tableau, préparer une commande et anticiper la réalisation…

S.F.: Quels sont selon vous les atouts majeurs des plantes stabilisées?
B.S.A.: Pouvoir gérer son temps de travail en boutique !
Et après il y a un gros argument de vente : le stabilisé ça se garde ! Et justement il y a de plus en plus de demandes de clients qui vont dans ce sens. Ils veulent des choses qui se gardent plus longtemps.  Et le stabilisé change aussi de l’artificiel que l’on connait car l’artificiel à un côté beaucoup plus plastique et les clients ont une mauvaise image de ce produit. Avec l’artificiel il y a des freins, tout de suite ça refroidit un peu les clients alors qu’avec le stabilisé, une fois qu’on leur a expliqué le procédé, ils sont très intéressés.
Mais c’est vrai qu’il y a encore une mauvaise connaissance des fleurs et plantes stabilisées de la part des clients mais aussi de la part des professionnels.

S.F.: Quels conseils donneriez-vous aux professionnels qui souhaitent se lancer dans le travail de végétaux stabilisés?
B.S.A.: Je leur dirai de travailler les fleurs stabilisées comme la fleur fraîche, c’est un produit naturel et il faut apporter de l’émotion à leur travail. Bien mettre en valeur les produits. Il faut savoir le travailler de la façon la plus naturelle possible et accompagner les fleurs stabilisées de végétaux secs par exemple ou de végétaux naturels qui peuvent bien évoluer dans le temps eux aussi.  Je conseillerais également aux fleuristes qui souhaitent se lancer dans le stabilisé de bien préparer leurs arguments pour la vente.

S.F.: Pensez-vous que les plantes stabilisées sont un produit d’avenir pour la profession et si oui, pourquoi?
B.S.A.: Je pense réellement que les fleurs et plantes stabilisées sont un produit d’avenir car elles répondent à la demande actuelle : des choses qui se gardent très longtemps. Et il y a eu une véritable évolution des produits stabilisés. Il y a quelques années on ne trouvait pas tout ce que l’on peut trouver aujourd’hui.

S.F.: Qu’est-ce qui vous plait dans l’offre Secondflor?
B.S.A.: Ce qui me plaît c’est le large choix qui est proposé, les nouvelles variétés disponibles et aussi les couleurs des fleurs et plantes qui sont très intéressantes car le côté naturel des végétaux est préservé. Car souvent quand les fleurs sont colorées elles prennent un aspect un peu artificiel et cela dénature la fleur, mais ce n’est pas le cas avec les produits proposés par Secondflor. Le côté « naturel » est très important car très tendance et actuel.

Site web

QUELQUES CRÉATIONS

 

Magazine en ligne dédié aux fleurs et plantes stabilisées
Secondnatur est une marque appartenant à
www.secondflor.com.

Online magazine dedicated to stabilized
flowers and plants
Secondnatur is a brand belonging to
www.secondflor.com

CONTACT

FACEBOOK INSTAGRAM PINTEREST

S’inscrire à la Newsletter / Subscribe to the Newsletter