Rencontre avec Anaïs Jaya, artisan-fleuriste montpelliéraine adepte des végétaux stabilisés.

Avec « Sublime fleur », Anaïs Jaya imagine des créations en fleurs stabilisées qui durent dans le temps et accompagnent ses clients dans toutes les occasions de la vie. L’utilisation de végétaux stabilisé est le fruit d’un voyage qu’elle nous raconte dans cette interview. 

SecondNatur :Bonjour Anaïs, pouvez-vous nous parler en quelques mots de vos études et de votre parcours professionnel jusqu’à aujourd’hui?
Anaïs Jaya : Mon parcours vers les fleurs a débuté très tôt. C’est lors d’un stage de troisième chez une fleuriste que je me suis rendu compte de l’attrait que j’avais pour le domaine. Après l’obtention d’un BAC Technique Musique et Dance Contemporaine à Montpellier, je me suis rapidement tournée vers les fleurs. J’ai donc passé mon CAP fleuriste à Paris et mon Brevet Professionnel à Mauguio. Puis j’ai commencé à travailler en tant que fleuriste salariée. Depuis le début, mon envie d’entreprendre était présente. Autant que ce soit dans le domaine qui me passionne!

SN : Comment avez-vous découvert les fleurs stabilisées?
AJ : J’ai travaillé dans plusieurs endroits et les clients demandaient souvent des fleurs qui durent dans le temps. En restant à l’écoute de ce qui se faisait j’ai fini par découvrir les fleurs et plantes stabilisées. À l’époque je travaillais pour une fleuriste à qui je l’ai donc fait découvrir. J’ai tout de suite vu qu’il y avait une réelle valeur ajoutée à ces produits. À partir de là j’ai vu que c’était très développé au Japon. J’ai donc pris des billets d’avion pour le Japon afin de voir les produits et me faire une réelle idée des possibilités qu’ils offrent. J’ai ramené beaucoup de produits avec moi en France et je me suis lancée dans mon projet de magasin.

SN : Comment vous est venue la motivation de vous lancer uniquement dans le stabilisé ?
AJ : Lors de mon voyage au japon j’ai pu voir et toucher les produits. Je me suis rendu compte de la qualité des produit et de tout le potentiel que cela pouvait représenter pour mon projet d’entreprise. C’est là que j’ai eu le déclic, cela m’a conforté dans l’idée de créer mon entreprise et de travailler uniquement à partir de végétaux stabilisés.

SN : Qu’est ce qui vous plaît le plus dans le stabilisé?
AJ : Beaucoup de choses me plaisent dans les fleurs et les plantes stabilisées. Premièrement la palette de couleur disponible dans les différents végétaux est très grande. De plus sur ce type de produit qui dure dans le temps, il y n’y a pas de saisonnalités et donc de la disponibilité tout au long de l’année. Enfin, ce qui me plaît le plus est la ressemblance avec les fleurs coupées. La beauté authentique des fleurs est conservée dans le temps.

SN : Quels sont vos fleurs et plantes stabilisée préférées ?
AJ : J’aime beaucoup la délicatesse des petits hortensias. Ils permettent un travail tout en finesse dans les créations. Les orchidées sont également parmi mes favorites de part leur beauté poétique et leur élégance. Je suis en réalité admirative de toute les fleurs stabilisées autre que de la rose. Souvent la connaissance des fleurs stabilisées s’arrête sur la rose et cela m’intéresse de voir qu’il y a d’autre fleurs. Concernant les feuillages, ma préférence va vers les eucalyptus qui gardent leur odeur originale. Je trouve qu’ils sont beau esthétiquement et qu’ils s’intègrent bien dans les compositions.

SN : Quelle est aujourd’hui la principale activité de votre société Sublime Fleur?
AJ : Mon activité tourne aujourd’hui principalement autour du Mariage. Je fais des bouquets de mariée, des parures, des couronnes mais aussi des bijoux comme des bracelets. J’oriente aussi mon activité vers l’abonnement et la vente de bouquet auprès des professionnels mais aussi des particuliers.

SN : Quels conseils donneriez vous à ceux qui souhaitent travailler les végétaux stabilisés?
AJ : Je crois que l’élément clé est qu’il faut être passionné par le produit pour se lancer. Il faut y croire et à partir de là les choses s’enchaînent et viennent naturellement en suivant son envie. C’est le conseil que je donnerais, suivre ses envies et vivre sa passion.

SN : Selon vous, quel avenir a le stabilisé chez les fleuristes et de manière plus générale dans le monde de la fleur?
AJ : Je suis persuadée que les fleurs et les plantes stabilisées ont un grand avenir. Chez le fleuriste elles ne remplaceront pas les fleurs fraîches mais elles sont complémentaires. Cela fait à peu près une année que le stabilisé a le vent en poupe et je ressens nettement cette tendance. On en voit de plus en plus, on a commencé à en parler à la télévision également … Donc je présent un très bel avenir pour les végétaux stabilisés.

Facebook // Sublime Fleur
Instagram // @sublimefleur
Site Web // www.sublime-fleur.fr


QUELQUES CRÉATIONS

Magazine en ligne dédié aux fleurs et plantes stabilisées
Secondnatur est une marque appartenant à
www.secondflor.com.

Online magazine dedicated to stabilized
flowers and plants
Secondnatur is a brand belonging to
www.secondflor.com

CONTACT

FACEBOOK INSTAGRAM PINTEREST

S’inscrire à la Newsletter / Subscribe to the Newsletter